File Download
  Links for fulltext
     (May Require Subscription)
  • Find via Find It@HKUL
Supplementary

Book Chapter: Le qigong au carrefour des « discours anti ». De l’anticléricalisme communiste au fondamentalisme du Falungong

TitleLe qigong au carrefour des « discours anti ». De l’anticléricalisme communiste au fondamentalisme du Falungong
Authors
Issue Date2002
PublisherPresses Universitaires De Vincennes
Citation
Le qigong au carrefour des « discours anti ». De l’anticléricalisme communiste au fondamentalisme du Falungong. In Anticléricalisme en Chine, v. 24, p. 153-166. France: Presses Universitaires De Vincennes, 2002 How to Cite?
AbstractDispensateurs de guérisons, d’expériences mystiques et de biens symboliques, les maîtres de qigong ont constitué une forme de clergé séculier de la Chine post-maoïste. Avec l’émergence de ces personnalités charismatiques et de leurs dizaines de millions d’adeptes, apparaissent des discours anticléricaux qui sont utilisés aussi bien par les maîtres que contre eux. Le qigong et son dérivé, le Falungong, nous offrent en effet un prisme pour l’analyse des mutations de l’anticléricalisme en Chine contemporaine. Tour à tour mis au service de la construction de l’État, d’un retour aux sources de la tradition, d’une polémique antisuperstitions, d’un fondamentalisme religieux et d’une campagne anti-sectaire, l’anticléricalisme nous révèle les lignes de tension qui travaillent la nébuleuse des réseaux de pratiquants des arts du corps et du souffle.
Persistent Identifierhttp://hdl.handle.net/10722/194524
ISBN
ISSN

 

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorPalmer, DA-
dc.date.accessioned2014-02-06T01:46:26Z-
dc.date.available2014-02-06T01:46:26Z-
dc.date.issued2002-
dc.identifier.citationLe qigong au carrefour des « discours anti ». De l’anticléricalisme communiste au fondamentalisme du Falungong. In Anticléricalisme en Chine, v. 24, p. 153-166. France: Presses Universitaires De Vincennes, 2002-
dc.identifier.isbn978842921262-
dc.identifier.issn0754-5010-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10722/194524-
dc.description.abstractDispensateurs de guérisons, d’expériences mystiques et de biens symboliques, les maîtres de qigong ont constitué une forme de clergé séculier de la Chine post-maoïste. Avec l’émergence de ces personnalités charismatiques et de leurs dizaines de millions d’adeptes, apparaissent des discours anticléricaux qui sont utilisés aussi bien par les maîtres que contre eux. Le qigong et son dérivé, le Falungong, nous offrent en effet un prisme pour l’analyse des mutations de l’anticléricalisme en Chine contemporaine. Tour à tour mis au service de la construction de l’État, d’un retour aux sources de la tradition, d’une polémique antisuperstitions, d’un fondamentalisme religieux et d’une campagne anti-sectaire, l’anticléricalisme nous révèle les lignes de tension qui travaillent la nébuleuse des réseaux de pratiquants des arts du corps et du souffle.-
dc.languagefre-
dc.publisherPresses Universitaires De Vincennes-
dc.relation.ispartofAnticléricalisme en Chine-
dc.rightsCreative Commons: Attribution 3.0 Hong Kong License-
dc.titleLe qigong au carrefour des « discours anti ». De l’anticléricalisme communiste au fondamentalisme du Falungongen_US
dc.typeBook_Chapteren_US
dc.identifier.emailPalmer, DA: palmer19@hku.hk-
dc.description.naturepostprint-
dc.identifier.volume24-
dc.identifier.spage153-
dc.identifier.epage166-
dc.publisher.placeFrance-

Export via OAI-PMH Interface in XML Formats


OR


Export to Other Non-XML Formats