File Download
Supplementary

Book Chapter: La religion: culture ou contre-culture?

TitleLa religion: culture ou contre-culture?
Authors
Issue Date2010
PublisherPresses Universitaires de France
Citation
La religion: culture ou contre-culture?. In Azria, R (Ed.), Dictionnaire des faits religieux, p. 216-220. Paris: Presses Universitaires de France, 2010 How to Cite?
AbstractEn abordant la religion comme une forme de culture, une longue tradition anthropologique a voulu étudier la dimension religieuse de la vie humaine prise comme un tout indifférencié: une approche née de l’étude de sociétés dans lesquelles ne s’était pas opérée la différentiation fonctionnelle des institutions sociales modernes. Cette approche s’est aussi révélée utile pour l’étude de phénomènes religieux extra-institutionnels dans les sociétés modernes, phénomènes qui prennent de plus en plus d’ampleur avec l’affaiblissement des institutions religieuses. Mais si une telle approche a l’avantage d’élargir le champ de la recherche au-delà des définitions normatives imposées par les grandes religions instituées, elle présente le risque de perdre de vue la spécificité du religieux par rapport aux autres formes de culture.
Persistent Identifierhttp://hdl.handle.net/10722/194533
ISBN

 

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorPalmer, DA-
dc.date.accessioned2014-02-06T06:41:48Z-
dc.date.available2014-02-06T06:41:48Z-
dc.date.issued2010-
dc.identifier.citationLa religion: culture ou contre-culture?. In Azria, R (Ed.), Dictionnaire des faits religieux, p. 216-220. Paris: Presses Universitaires de France, 2010-
dc.identifier.isbn978-2130545767-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10722/194533-
dc.description.abstractEn abordant la religion comme une forme de culture, une longue tradition anthropologique a voulu étudier la dimension religieuse de la vie humaine prise comme un tout indifférencié: une approche née de l’étude de sociétés dans lesquelles ne s’était pas opérée la différentiation fonctionnelle des institutions sociales modernes. Cette approche s’est aussi révélée utile pour l’étude de phénomènes religieux extra-institutionnels dans les sociétés modernes, phénomènes qui prennent de plus en plus d’ampleur avec l’affaiblissement des institutions religieuses. Mais si une telle approche a l’avantage d’élargir le champ de la recherche au-delà des définitions normatives imposées par les grandes religions instituées, elle présente le risque de perdre de vue la spécificité du religieux par rapport aux autres formes de culture.-
dc.languagefre-
dc.publisherPresses Universitaires de France-
dc.relation.ispartofDictionnaire des faits religieux-
dc.rightsCreative Commons: Attribution 3.0 Hong Kong License-
dc.titleLa religion: culture ou contre-culture?en_US
dc.typeBook_Chapteren_US
dc.identifier.emailPalmer, DA: palmer19@hku.hk-
dc.description.naturepostprint-
dc.identifier.spage216-
dc.identifier.epage220-
dc.publisher.placeParis-

Export via OAI-PMH Interface in XML Formats


OR


Export to Other Non-XML Formats